fbpx

All for Life

Mieux-comprendre-la-réduction-mammaire

Chirurgie esthétique du sein : Mieux comprendre la réduction mammaire

Une poitrine opulente est l’objet de nombre de fantasmes. Toutefois, chez bien des femmes, elle est source d’inconvénients car provoquant mal de dos et désagréments esthétiques, physiques et psychologiques. Aujourd’hui, la technologie vient en aide à ces femmes. En effet, grâce à la réduction mammaire, le Dr Didier Van Den Broeck, chirurgien esthétique, peut leur permettre de retrouver une silhouette harmonieuse et surtout un certain confort de vie.

Qu’est-ce qui explique le volume excessif des seins ?
Cette augmentation du volume des seins – hypertrophie mammaire – peut survenir des suites d’une prise de poids conséquente, naturellement ou après/pendant une grossesse. Il arrive aussi que les seins s’affaissent dans certains cas en raison de leur poids excessif. Il faut préciser que la réduction mammaire n’affecte pas l’allaitement. Il n’y a pas de contre-indication médicale.

C’est quoi la réduction mammaire ?
La réduction mammaire consiste à diminuer le volume des seins, explique le Dr Didier Van Den Broeck. Cette intervention implique le prélèvement de la glande mammaire, constituée de tissu conjonctif et de tissu graisseux. Au cours de cette opération, le chirurgien esthétique va redresser la peau, de sorte que les seins puissent retrouver leur galbe.
À retenir, On peut avoir recours à la réduction mammaire dès la fin de la puberté, soit à partir de 17 ans, lorsque la croissance mammaire est stabilisée.

Comment définir le quantum de réduction ?
La délimitation de la taille finale des seins, obtenue après l’opération, est largement abordée avec la patiente, indique le Dr Didier Van Den Broeck. L’objectif étant d’avoir un résultat harmonieux et surtout satisfaisant pour la patiente, il faudra déterminer la taille de bonnet idéal : de B pour de « petits seins » jusqu’à D, afin d’obtenir un volume un peu plus généreux.

Faut-il s’attendre à des cicatrices ?
Grâce à une technique originale du professeur Madeline Lejour, le premier Maître de stage du Dr Didier Van Den Broeck, la réduction mammaire proposée ne laisse que deux cicatrices autour de l’aréole et verticalement en-dessous de celle-ci. Contrairement aux autres techniques proposées par la majorité de la profession – T inversé ou pédicule inférieur. Toujours est-il que, au fil du temps, ces marques de l’intervention de chirurgie esthétiques finissent par s’affiner et blanchir.

À partir de quand les résultats sont-ils visibles ?
La réduction mammaire, comme toute intervention de chirurgie esthétique, requiert un peu de patience pour voir les résultats définitifs. Il faudra patienter au moins 6 semaines après l’opération pour avoir une idée assez précise de la forme et du volume finals de votre poitrine.

Combien de temps dure la convalescence ? Pour les patientes qui doivent reprendre le travail, il faut compter entre 4 et 8 jours de convalescence. Pour ce qui est de la reprise du sport, un délai de deux mois après l’intervention est recommandé.

Start typing and press Enter to search

Send this to a friend